Un nouveau tremplin pour les PME de la filière Eau & Environnement

Les groupes Veolia Environnement, Lyonnaise des Eaux, SAUR et neuf PME se sont réunis pour aborder des pointsCycle de réunions Grands groupes PME stratégiques en vue de mieux structurer la filière Eau & Environnement. C’était le deuxième rendez-vous ducycle de réunions « Grands groupes – PME », le 1er septembre dernier à Paris.

Ce cycle s’inscrit dans le cadre de la Charte des pôles de compétitivité EAU : les pôles EAU, HYDREOS et DREAM. Il a vocation à générer des collaborations techniques, commerciales ou organisationnelles associant PME et grands groupes. Les actions menées de concert entre l’un ou l’autre des groupes et des PME, les financements des activités des PME, l’apport du réseau PEXE (association rassemble les réseaux d’éco-entreprises), celui du COSEI (Comité stratégique des éco-industries), etc. Autant de sujets abordés dans le cadre de cette réunion.

Difficile pour une PME de trouver le bon interlocuteur au sein d’un grand groupe afin de mettre en place un partenariat. Ce cycle « Grands groupes – PME » vise justement à favoriser ce type de connexion. Michel Dutang (Veolia Environnement), Daniel Villessot (Lyonnaise des Eaux) et Fabrice Nauleau (SAUR) sont notamment désignés pour aider les PME à s’adresser aux bons interlocuteurs au sein de leurs structures.

Difficile également pour un grand groupe de trouver une PME spécialisée dans telle ou telle technologie. Aussi, ce groupe de travail envisage de recenser les compétences développées par les PME localement. Un réel coup de pouce pour « chasser en meute à l’export ».

Pour le compte du pôle DREAM, les représentants des trois sociétés ANTEA Group (Jean-Yves Ausseur), Geo-Hyd (Daniel Pierre) et Vergnet Hydro (Thierry Barbotte) seront interviewés prochainement et nous feront part de leurs vues sur cette initiative.