Métrologie et Instrumentation des Milieux : la filière prend la parole

Le pôle DREAM lance son groupe de travail « Métrologie et Instrumentation des Milieux » (MIM). Et, les représentantsMIM_la_filiere_s_exprime de la filière en région répondent à l’appel. L’objectif ? Susciter des synergies et faire émerger de nouveaux projets.

Des fabricants de capteurs (CILAS, SDEC France) aux utilisateurs finaux (ONEMA, Agence de l’Eau Loire-Bretagne), en passant par les prestataires de services (INEO, Géo-Hyd, Aénergis, ALPA) et organismes de recherche/formation (CRESITT, Polytech’Orléans), tous les maillons de la chaîne de valeur MIM sont représentés dans ce groupe initial.

L’objectif de la première réunion (qui s’est tenue en septembre, au Centre d’Innovation) consiste essentiellement à recenser les besoins de chacun, en faisant un tour de table. Olivier Perceval (Responsable des programmes Écotoxicologie, ONEMA) profite par exemple de l’occasion pour présenter les besoins spécifiques de l’ONEMA en métrologie environnementale.

Les échanges sont fructueux. Il en ressort notamment que chacun des acteurs manque de visibilité sur cette filière. Une problématique qui pourrait déboucher sur un premier projet du groupe : la construction d’un portail dédié à la métrologie environnementale. Sujet qui sera abordé pendant la deuxième réunion du groupe MIM, prévue en décembre 2011.

Pour rappel, le pôle DREAM participe au groupe de travail national « Métrologie » du réseau des pôles « éco-technologies ». Et, structurer la filière Métrologie environnementale figure parmi les objectifs de la feuille de route du pôle.