Acatus Informatique : l’informatique environnementale au cœur de la stratégie de croissance

Acatus_informatique_Valerie_jouet« Adhérer au pôle DREAM, c’est poursuivre notre démarche de recherche et d’innovation en s’appuyant sur une structure facilitatrice. » Pour Valérie Jouët, co-gérante de la société Acatus Informatique, l’adhésion traduit également une ambition de « participer à des projets de plus grande ampleur, en partenariat avec d’autres entreprises et des organismes de recherche. » Et, bien sûr, d’ « acquérir une meilleure visibilité. »

Acatus Informatique est une société de service en ingénierie informatique (SSII). Ses missions se répartissent en quatre domaines de compétences : « l’informatique de gestion (notamment, l’informatique décisionnelle), l’informatique environnementale (dont la géomatique), le conseil en dématérialisation et outils collaboratifs, et l’assistance à l’utilisateur sur tout type d’applications (help desk). » L’entreprise « aborde l’informatique environnementale sous de multiples angles. »

Acatus Informatique assure notamment les tierces maintenances applicative et évolutive (TMA et TME) du Portail national d’Accès aux Données sur les Eaux Souterraines (ADES), animé par le BRGM, et celles du Portail de bassin de l’Agence de l’Eau Artois-Picardie. L’entreprise développe aussi « un logiciel qui permettra d’évaluer les besoins en eau verbatim_acatusdes particuliers, des agriculteurs et des industriels à l’échelle des bassins versants, à partir de données météorologiques, pédologiques, de consommation, etc. »

Cet outil, s’appuyant sur des logiciels open source, accompagnera les Schémas d’Aménagement et de Gestion des Eaux (SAGE) rédigés par les comités de bassins. Acatus Informatique a recruté un doctorant géomaticien, sous convention CIFRE tripartite (Acatus Informatique, Ecole Supérieure des Géomètres et Topographes, et BRGM), pour mener à bien le développement de cette application. « Elle sera disponible sur le marché d’ici la fin de l’année. » Elle sera conforme aux normes internationales de l’Open Geospatial Consortium (OGC), lui garantissant une « interopérabilité avec de nombreux services et solutions géospatiaux. »

Retenons que « l’informatique environnementale représente un secteur prometteur, et donc porteur de croissance, pour Acatus Informatique. » Son chiffre d’affaires repose cependant aujourd’hui principalement sur l’informatique de gestion, l’informatique décisionnelle, et le help desk auprès de grands comptes tels que le Crédit Foncier de France, la Caisse d’Epargne, la MGEN, ou encore, les groupes PSA et John Deere. acatus_informatique_copie_ecran_logiciel

Acatus Informatique est créée en 2001. L’entreprise est reprise par Valérie Jouët et Pascal Uhart en 2010, après une année particulièrement difficile. Elle compte aujourd’hui « 40 collaborateurs, dont 8 personnes dédiées à l’informatique environnementale. » La PME siège à Orléans, où exerce la grande majorité des collaborateurs. Elle dispose également d’un bureau à Paris. « L’innovation technologique est au cœur de la stratégie de croissance de Acatus Informatique. » Pour illustration, le développement de ses activités dans le secteur de l’informatique environnementale. La société réinvestit, plus globalement, 10% de son chiffre d’affaires dans ses activités de R&D. Et, l’adhésion au pôle DREAM offre autant de « nouvelles opportunités de participer à des projets innovants et collaboratifs. »

En savoir plus :
www.acatus.fr
www.ades.eaufrance.fr
www.artois-picardie.eaufrance.fr