BIOFERTIL

Utilisation de BIOchar pour améliorer et optimiser l’apport de FERTILisants en zones vulnérables

Programme

APR IR

Contact

Marché

Thématique

DAS 2 et 3

Budget total

473 000€

Durée

36 mois

Résumé

L’agriculture en Région Centre-Val de Loire est leader au niveau français ; elle possède la plus grande surface agricole utile nationale avec près de 2 311 400 ha ce qui correspond à 60% de son territoire et à environ 25 000 exploitations. La Région Centre-Val de Loire est la première région céréalière de France et d’Europe, et l’économie régionale est fortement liée au secteur agricole. Toutefois cette économie est fortement tributaire des conditions environnementales et notamment climatiques mais également de la concurrence internationale. Cela implique donc d’optimiser les pratiques agricoles notamment pour réduire l’impact écologique et financier de l’utilisation de l’eau et des fertilisants.

Pour cela, il est proposé d’étudier l’effet des biochars, amendements organiques issus de la pyrolyse, principalement de biomasses végétales et dont l’incorporation dans les sols améliore leurs qualités biologiques et physico-chimiques. Cette association sol – biochar permettrait donc une amélioration des rendements ou tout au moins une réduction de l’utilisation de fertilisants qui ont des effets négatifs sur l’environnement et la santé quand ils se retrouvent dans les eaux gravitationnelles ou superficielles. Le biochar peut ainsi améliorer la vie biologique des sols tout en retenant les éventuels fertilisants qu’il rendrait progressivement disponible aux cultures. Enfin la mise en place d’une filière économique liée à la production de biochar en Région Centre – Val de Loire permettrait de valoriser la production de bois locale et contribuerait indirectement à diminuer la libération de CO2 à effet de serre par immobilisation dans les sols.

Partenaires

Université d’Orléans – LBLGC

Contactez-nous à l'adresse suivante : projet@poledream.org