CAREX

Restauration des tourbières, CARbone du sol & biodiversité: indicateurs issus de l’Expérimentation

Programme

APR

Contact

Marché

Thématique

DAS 1 et 2

Budget total

Durée

Résumé

La réhabilitation des services écosystémiques des zones humides (ZH) est nécessaire afin d’atténuer les effets du changement global sur ces milieux sensibles. Les tourbières contiennent 1/3 du stock de carbone (C) des sols mondiaux, et à ce titre, jouent un rôle crucial dans la régulation des gaz à effet de serre.

Le projet CAREX a pour objectif de suivre et d’analyser le fonctionnement d’une tourbière (La Guette, 18) restaurée récemment (projet CARBIODIV, 2012-2015). Ce site subissait depuis des décennies un dysfonctionnement hydrologique qui a eu pour conséquence une modification de son couvert végétal et une diminution de sa capacité de stockage du C dans le sol. Si les résultats des travaux d’ingénierie écologique mettent d’ores et déjà en évidence des trajectoires de restauration de l’écosystème, il est indispensable d’approfondir l’analyse afin de valider ces indicateurs et leur utilisation dans des opérations de gestion conservatoire de ZH. La pérennité des travaux de restauration sera évaluée, en particulier dans un contexte de changement climatique. En particulier, CAREX a pour objectifs (i) de valider les variables environnementales clé indicatrices de la restauration du fonctionnement de la tourbière, (ii) de comprendre et de modéliser la dynamique du cycle du C dans un contexte de changement de biodiversité végétale (sur le court terme) et de réchauffement climatique (sur le long terme), et (iii) d’identifier des trajectoires d’évolution du fonctionnement de l’écosystème et de proposer des modalités de gestion de la tourbière sur la base de développement de modèles prédictifs.

Partenaires

Université d’Orléans/CNRS – Institut des Sciences de la Terre d’Orléans (ISTO)

Contactez-nous à l'adresse suivante : projet@poledream.org