GEFIL

Conception et études de dégradation de géo-textiles à partir de sous produits de lin et de chanvre

Programme

APR

Contact

Marché

Thématique

DAS 1

Budget total

521,000 €

Durée

Résumé

Les géotextiles employés actuellement pour stabiliser les berges de cours d’eau et bermes font appel à des fibres importées (coco, jute). Or des plantes dont on peut extraire des fibres comme le lin ou le chanvre sont cultivées en France, et en particulier en Région Centre. Si les fibres de lin textile, ou les fibres de chanvre peuvent être bien valorisées, il n’en est pas de même pour les fibres de lin oléagineux (cultivé pour ses graines) ou pour certains sous-produits du lin textile comme les étoupes. Ainsi, les sous-produits constitués des fibres les moins nobles de ces deux types de lin pourraient trouver un emploi pour la confection de ces géotextiles. Des fibres de chanvre de bas coût peuvent aussi être considérées. De telles ressources locales présenteraient plusieurs avantages : un bilan carbone favorable lié au circuit court, durabilité et traçabilité de l’approvisionnement, un meilleur contrôle des éventuels polluants susceptibles d’être re-largués dans le milieu naturel qui pourraient être contenus dans les fibres, et surtout la valorisation de sous-produits et de co-produits locaux.

Ce projet aura donc pour but de comprendre les mécanismes de dégradation des filets dans des conditions contrôlées de vieillissement (humidité, température, micro-organismes) afin de réaliser, à partir de ressources disponibles localement, des géo-filets aux propriétés optimisées pour les utilisateurs finaux.

Partenaires

Université d’Orléans – Laboratoire PRISME

Contactez-nous à l'adresse suivante : projet@poledream.org