CAPELMIP

Capteurs électrochimiques à empreintes moléculaires pour le suivi des pesticides dans les eaux

Programme

APR

Contact

Marché

Thématique

DAS 1

Budget total

580,000 €

Durée

Résumé

L’utilisation de nombreux pesticides en agriculture est responsable de leur dissémination dans l’environnement. La surveillance de la qualité des eaux souterraines et de surface a mis en évidence la contamination de nombreux aquifères par ces polluants. L’impact de ces substances sur l’écosystème vis-à-vis des organismes vivants suscite une forte prise de conscience et la nécessité de développer des techniques d’analyse en temps réel de ces polluants.

Ce projet propose de mettre au point l’analyse sur site, rapide, sélective et sensible de substances réglementées par la Directive Cadre sur l’Eau (DCE) grâce à deux systèmes innovants ayant en commun une détection électrochimique avec une capture des molécules cibles par un polymère à empreintes moléculaires (MIP).

Le premier dispositif est un analyseur portable qui consistera à percoler une eau polluée à travers un MIP capable de retenir spécifiquement les polluants ciblés qui seront ensuite récupérés par lavage du MIP et analysés par électrochimie. Le second dispositif regroupera en une seule étape la capture et l’analyse des polluants grâce à un capteur électrochimique constitué d’une électrode à couche sensible à base de carbone et de MIP. Les performances des deux systèmes seront évaluées en laboratoire sur des eaux réelles et comparées aux résultats obtenus par les méthodes classiques. Les pesticides ciblés pour ce développement analytique sont le Diuron, l’Isoproturon (herbicides) et la Carbendazim (fongicide).

Partenaires

Université d’Orléans/CNRS – UMR ICOA

Contactez-nous à l'adresse suivante : projet@poledream.org