ZHART: Création d’un Comité Scientifique

Les partenaires du projet ZHART (Zone humide artificielle), labellisé par DREAM et lauréat du 14ème appel à projets R&D du Fonds Unique Interministériel (FUI), viennent de lancer leur Comité Scientifique, qui s’est réuni pour la première fois le 11 juillet 2013.

Le projet collaboratif ZHART a pour but de développer et industrialiser des zones de rejet végétalisées en sortie de station d’épuration (STEP) afin de les convertir en zones humides artificielles (ZHART), assurant des garanties de traitement de micropolluants et de diversité écologique.

Le Comité Scientifique ZHART, composé d’experts scientifiques, a un rôle uniquement consultatif, avec pour objectifs d’orienter au mieux les recherches et de conseiller sur les nombreux enjeux associés au projet ZHART.

Les membres du Comité Scientifique sont notamment amenés à exprimer leurs points de vue sur les rôles épuratoires et hydrauliques d’une ZHART tels que définis dans le projet, ainsi que sur le rôle de la biodiversité et l’impact sur l’écotoxicité.

Ils débattent également sur les questions liées à l’insertion territoriale, à la valorisation économique, et à la qualification des services rendus à la collectivité par une ZHART. Ce forum de discussion scientifique permet donc de contribuer à la réflexion sur le rôle que pourraient remplir les zones de rejet végétalisées (ZRV) en sortie de station d’épuration.

Le Comité Scientifique est composé de collaborateurs :

  • de l’Agence de l’Eau Seine Normandie,
  • du BRGM,
  • de l’ENGREF Clermont Ferrand,
  • de l’ENS – BIOEMCO,
  • de l’Equipe Cousteau,
  • de Biomimicry Europa,
  • de l’INERIS,
  • de l’IRSTEA,
  • du Museum National d’Histoire Naturelle (Service du Patrimoine Naturel),
  • de l’Onema,
  • de l’Université de Caen,
  • de l’Université de Provence,
  • et, de l’Université de Tours.

Il est prévu qu’ils se réunissent encore deux fois afin d’accompagner des moments clés du projet.

Le projet ZHART a débuté en novembre 2012 et se termine en mars 2015. Il est piloté par SUEZ ENVIRONNEMENT, et compte parmi ses partenaires :

  • la société Lyonnaise des Eaux,
  • le groupe Eurofins Scientific,
  • la PME Rive (Chinon, 37),
  • la PME Nymphea,
  • l’unité Biodiagnostic du LERES (Laboratoire d’Etude et de Recherche en Environnement et Santé) de l’Ecole des hautes études en santé publique (EHESP),
  • •et, le laboratoire CITERES (Centre Interdisciplinaire CItés, TERritoires, Environnement, Sociétés) de l’Université de Tours.

En savoir plus :
www.poledream.org/nos-projets/appels-a-projets-rd-du-fonds-unique-interministeriel-gouvernement/zhart