Trois projets innovants labellisés et montés par DREAM parmi les 24 lauréats de l’appel à projets Eco-Industries 2012

Trois projets innovants labellisés et montés par le pôle de compétitivité DREAM figurent parmi les 24 lauréats de l’appel à projets Eco-Industries 2012. Le gouvernement soutient de la sorte des innovations dans le traitement et la surveillance des eaux usées (PHYTORIA et SVEH), ainsi que de nouvelles pistes de valorisation des zones humides de la Région Centre (ECOSMETOCENTRE). La somme des budgets de ces trois projets dépasse les 5 millions d’euros.

Le projet ECOSMETOCENTRE (budget de 2,46 millions d’euros) vise à rechercher des actifs cosmétiques dans les plantes des zones humides naturelles, en Région Centre. La valorisation des plantes fauchées initialement pour l’entretien des milieux naturels permettra de pérenniser cette activité. Il s’agit également de pérenniser et faciliter l’activité d’entretien des milieux par la valorisation des « déchets » produits. Piloté par la société Greenpharma (Orléans, 45), le projet associe pour 4 ans la société BioAlternatives (Gençay, 86) et l’Institut des Sciences de la Terre d’Orléans (ISTO). La société Environnement 41 (Blois, 41) interviendra également en sous-traitance.

Le projet PHYTORIA (budget de 1,26 millions d’euros) a pour but de proposer de nouvelles techniques pour la filière du traitement des eaux usées industrielles avec des procédés de phyto-épuration. Piloté par la société Jean Voisin (Beaumont-la-Ronce, 37), le projet associe pour 3 ans l’entreprise Eau et Industrie (Plumeliau, 56 et Olivet, 45) et l’Ecole des Mines de Nantes.

Le projet SVEH (Station de Vigilance des Eaux Hospitalières, budget de 1,35 millions d’euros) a pour objectif de mettre en place une offre compétitive de « station de vigilance » dédiée aux eaux hospitalières, alliant des technologies et services optimisés de surveillance et de mesure biologiques couplés à de l’analyse chimique. Piloté par la société Watchfrog (Evry, 91), le projet associe pour 3 ans les sociétés Toxem (Montivilliers, 76), Profilomic (Boulogne-Billancourt, 92) et Alyxan (Juvisy sur Orge, 91), le Programme Interdisciplinaire de Recherche sur l’Environnement de la Seine (PIREN Seine), l’UMR Environnements et Paléoenvironnements Océaniques et Continentaux (EPOC, Université Bordeaux 1 et CNRS), l’UMR Ecologie, Systématique et Evolution (Université Paris Sud, CNRS et AgroParis Tech) et l’association Nova Green (Evry, 91).

Lancé par la Direction Générale de la Compétitivité, de l’Industrie et des Services (DGCIS, Ministère du Redressement Productif), OSEO et l’ADEME, ce programme Eco-Industries soutient des projets prometteurs de recherche et développement (R&D) portant sur les écotechnologies, notamment dans le domaine de la prévention, de la mesure et de la lutte contre les pollutions locales (air, eau, sols, déchets…). Le montant des aides publiques accordées dans le cadre de cet appel à projets s’élève à 10,2 millions d’euros.

En savoir plus:
Communiqué de presse

Trois_projets_innovants_labellises_et_montes_par_DREAM_parmi_les_24_laureats_de_l_appel_a_projets_Eco_Industries_2012