DREAM – ASEM WATER: Deux chercheurs de l’ISTO tissent leur réseau de partenaires chinois

« Nous nous sommes appuyés sur le partenariat entre DREAM et le cluster chinois ASEM WATER pour intervenir dans le cadre du séminaire sur les villes éponges et le traitement de l’eau organisé par ASEM WATER en marge du salon IE EXPO CHINA 2017 [50 000 participants], les 5 et 6 mai à Shanghai », se réjouit Mikael MOTELICA, Professeur de l’Université d’Orléans à l’Institut des Sciences de la Terre d’Orléans (ISTO). Regis GUEGAN, Enseignant-Chercheur dans le même laboratoire, y est aussi intervenu en tant qu’expert. « Et, nous pouvons d’ores et déjà indiquer que nos interventions ont provoqué deux pistes de projets de recherche collaboratifs franco-chinois. »

Sitôt leurs interventions dans le cadre de ce séminaire terminées, les deux chercheurs ont en effet été mis en relation avec des interlocuteurs chinois pertinents pour mener ensemble des travaux de recherche sur une problématique de gestion des eaux urbaines. « Nous envisageons plus précisément de nous associer dès que possible à des confrères des très prestigieuses universités TSINGHUA (Beijing) et TONGJI (Shanghai), dont le département Génie Civil est particulièrement reconnu », résume Regis GUEGAN.

Intervention du Pr. Mikael MOTELICA.

« Ce séminaire a également été l’occasion d’avancer, avec nos interlocuteurs d’ASEM WATER, dans la construction d’un projet collaboratif de R&D visant une meilleure évaluation de la pollution en éléments traces métalliques (ETM) de sols agricoles de la province du Hunan (Chine) », poursuit Mikael MOTELICA. Au-delà de l’évaluation, ce projet a en outre pour objectif de mieux comprendre le devenir de ces ETM, d’estimer la résilience des agroécosystèmes et de proposer des solutions. La société chinoise HUNAN YONKER ENVIRONMENTAL PROTECTION CO est associée à cette démarche.

« Cette action collaborative avec ASEM WATER est le fruit de mon intervention dans le cadre du 2ème Séminaire ASEM sur la gestion des eaux urbaines, qui s’est tenu les 19 et 20 octobre derniers à Changsha [Province du Hunan, Chine] et a réuni 250 chercheurs et ingénieurs asiatiques et européens », ajoute Mikael MOTELICA. Le chercheur faisait effectivement partie des 5 lauréats de l’appel à communications mis en place par DREAM et ASEM WATER pour intervenir (tous frais payés) en tant qu’expert dans cet événement chinois riche en conférences et visites techniques.

Notons par ailleurs que, forts de cette dynamique, les deux chercheurs sont lauréats du PROGRAMME DECOUVERTE CHINE 2017 du Ministère des Affaires Etrangères. Ce succès leur permet de financer intégralement une mission de découverte des approches expérimentales développées par leurs confrères chinois sur la remédiation des hydrosystèmes et des sols, en particulier à l’Université d’Agriculture de la Chine du Sud (Guangzhou) et à l’Académie des Sciences Chinoise (Beijing).